Effet de serre additionnel

L’effet de serre  est le piège d’une fraction du rayonnement infrarouge réémis par la terre vers l’atmosphère terrestre. Ceci est réalisé en particulier par les gaz dits « à effet de serre », accroissant la température troposphérique. L’effet de serre est un phénomène naturel. Sans cet effet, la température de surface à l’équilibre thermodynamique serait en moyenne de 33 °C plus faible, soit -18 °C. En réalité, elle pourrait être plus faible encore en raison de l’important albédo dû à l’extension des glaces, pouvant descendre jusqu’à environ -100 °C.

Ce phénomène naturel se renforce à une vitesse alarmante car la quantité de gaz à effet de serre (en particulier le CO2, naturellement en très faible concentration dans l’atmosphère) a augmenté ces dernières années, ce qui a pour conséquence de déséquilibrer le bilan radiatif de la Terre. Cette augmentation est due à la combustion de matière carbonée fossile (comme le prouve l’étude isotopique). Les scientifiques ont ainsi établi que l’effet de serre généré par l’homme est la cause principale du réchauffement planétaire actuel

Cet article a été publié le Lundi 4 juin 2007 à 17:34 et est catégorisé sous Non classé. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Un commentaire à “Effet de serre additionnel”

  1. nsokele dit :

    vous etes le meilleur!

Laisser un commentaire


cours pour les smi |
Le géoblog de quaternaire |
tsnouak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Historia
| EXO-CONTACTS
| nouvelle vision